Une étude de Léger Marketing confirme que les Québécois d’expression anglaise soutiennent massivement les commissions scolaires élues

Montréal, 21 mai 2019 : APPELE-Québec – l’Alliance pour la promotion de l’enseignement dans les écoles publiques de langue anglaise au Québec – a dévoilé les résultats d’un sondage Léger Marketing mené auprès de Québécois d’expression anglaise, lequel démontre le solide soutien de la collectivité pour les commissions scolaires élues et une forte opposition à la proposition du gouvernement du Québec de les remplacer par des centres de services. 

« Les commissions scolaires sont profondément enracinées dans le monde anglophone où elles jouent un rôle crucial et important pour s’assurer que nos écoles élémentaires et secondaires répondent efficacement aux besoins de notre collectivité », a déclaré l’ancien député Geoffrey Kelley, qui préside APPELE-Québec, « Il n’est donc pas surprenant que nous pensions que le voisin que nous avons élu à une commission scolaire pourra mieux représenter nos intérêts qu’un bureaucrate qui se trouve à Québec. »

« En ce qui concerne l’avenir », a poursuivi M. Kelley, « comme il ressort clairement du sondage, nous sommes unis dans notre opposition aux centres de services que le gouvernement du Québec veut mettre en place et nous sommes résolus à protéger notre droit constitutionnel à gérer et à contrôler notre système scolaire. »

Voici les principales conclusions du sondage :

  • La vaste majorité (88 %) des répondants connaissent l’existence de leur commission scolaire régionale;
  • Sept répondants sur dix (68 %) croient que les membres des commissions scolaires devraient être élus par la population;
  • Les deux tiers des répondants (67 %) estiment que les commissions scolaires contribuent au fonctionnement efficace des écoles publiques élémentaires et secondaires. Dans l’ensemble, 85 % des répondants disent que les commissions scolaires anglophones sont importantes pour eux;
  • Quatre-vingt-neuf p. cent des répondants considèrent que la commission scolaire anglophone qui dessert leur région est importante pour l’identité de leur collectivité. Cependant, seulement la moitié d’entre eux (4 8%) pensent qu’il s’agit d’un centre de vie communautaire; 
  • Soixante-et-un p. cent des répondants savent que le gouvernement veut abolir les commissions scolaires mais seulement 12 % d’entre eux soutiennent ce plan. Seuls 16 % des répondants sont d’avis que le gouvernement du Québec devrait pouvoir prendre unilatéralement des décisions concernant l’avenir des commissions scolaires. Par ailleurs, les trois quarts des répondants (76 %) estiment qu’un commissaire local élu prendrait de meilleures décisions sur l’enseignement dans les écoles publiques de langue anglaise qu’un fonctionnaire du gouvernement du Québec (6 %) tel que proposé dans le plan;
  • Les répondants sont très résolus à protéger les droits de leur collectivité : 90 % d’entre eux disent que leurs droits à l’instruction dans la langue de la minorité sont très importants pour eux et 87 % pensent que les commissions scolaires devraient demeurer indépendantes du gouvernement du Québec pour protéger ces droits. D’autre part, en ce qui a trait aux élections, 84 % de répondants conviennent que la population en général devrait pouvoir voter lors des élections des commissions scolaires quand il s’agit de protéger les droits des Québécois d’expression anglaise de contrôler et de gérer leurs établissements d’enseignement. 

« Les élections des commissions scolaires », de conclure M. Kelley, « sont fortement appuyées et elles sont vues comme cruciales pour la protection des droits des minorités. Comme le rapport Jennings l’a soumis, le sondage Léger confirme que le taux de participation serait sensiblement accru si on permettait que le scrutin se fasse en ligne et si on jumelait les élections des commissions scolaires avec les élections municipales. »

À propos de APPELE-Québec :

APPELE-Québec – l’Alliance pour la promotion de l’enseignement dans les écoles publiques de langue anglaise au Québec – est une vaste coalition à l’échelle du Québec dont le but est de promouvoir l’existence continue des commissions scolaires anglophones pour s’assurer qu’elles sont gouvernées par des commissaires démocratiquement élus par l’ensemble de la collectivité d’expression anglaise. Notre Alliance, laquelle compte déjà 16 organismes de soutien et neuf groupes d’observateurs, prend rapidement de l’essor. 

Le président de l’Alliance APPELE-Québec est Geoff Kelley, ancien député et ministre. Les vice-présidents sont l’ancienne sénatrice et journaliste de renom Joan Fraser ainsi que Kevin Shaar, un avocat dont les deux enfants sont inscrits à la Commission scolaire Western Québec.

Pour de plus amples renseignements sur APPELE-Québec, veuillez consulter www.appelequebec.org.

À propos de Léger :

La firme Léger a été mandatée par le comité directeur de APPELE-Québec pour effectuer une étude à la grandeur de la province de Québec sur les perceptions des anglophones à l’égard des commissions scolaires en général et des commissions scolaires anglophones en particulier.

Afin d’atteindre les objectifs de la recherche, Léger a mené un sondage en ligne, du 13 au 21 mars 2019, auprès d’un échantillon représentatif de 1001 Québécois d’expression anglaise âgés de 18 ans et plus.

À l’aide de données de Statistique Canada, les résultats ont été pondérés selon le sexe, l’âge, la région et le niveau de scolarité, afin de garantir un échantillon représentatif de toute la population sous étude. 

-30-

Renseignements :

Jonathan Goldbloom

Tél. : 514-750-0887, poste 101Courriel : jonathan.goldbloom@communicationsavenue.com

Lien Sondage Complet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s