APPELE-Québec déplore l’empressement du gouvernement à imposer le bâillon pour forcer l’adoption du projet de loi 40

Montréal, le 6 février 2020 – APPELE-Québec a exprimé aujourd’hui sa frustration et son mécontentement concernant la décision du gouvernement du Québec de limiter une fois de plus le débat sur le projet de loi 40 en invoquant sa clôture.

Depuis le dépôt de ce projet de loi complexe et parfois incohérent – qui modifie 84 lois distinctes de l’Assemblée nationale – le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a tout fait pour restreindre le débat sur ses changements proposés à la gouvernance de notre système scolaire. Par exemple, il a limité le nombre de groupes autorisés à comparaître devant la commission parlementaire chargée d’examiner ses propositions législatives, nous obligeant ainsi à tenir nos propres audiences publiques pour faire entendre la voix de notre communauté.

Mardi, le ministre Roberge a déposé plus de 80 amendements au projet de loi et, peu après, il a présenté plusieurs amendements à ces amendements. Par conséquent, APPELE-Québec et nos membres n’ont pas eu l’occasion d’assimiler ses propositions ni d’en comprendre l’impact.

On met habituellement fin au débat à la clôture d’une session parlementaire, et non au début de celle-ci. Afin de répondre à un échéancier irréaliste, le ministre Roberge fait preuve du mépris le plus total pour le processus démocratique. Il procède à la clôture en dépit des objections des trois partis d’opposition, des principaux acteurs du secteur de l’éducation, sans parler des protestations de la communauté d’expression anglaise du Québec en situation minoritaire. M. Roberge n’agit pas dans l‘intérêt supérieur de nos étudiants, de leur famille ou de nos enseignants. Les erreurs commises aujourd’hui viendront hanter le Québec dans les mois et les années à venir.

Nous déplorons la décision du ministre Roberge de faire adopter à toute vapeur cet important projet de loi par l’Assemblée nationale sans prendre le temps d’entendre les avis de notre communauté et de répondre aux sérieuses préoccupations émises par APPELE-Québec et d’autres intervenants.

Au sujet d’APPELE-Québec
L’Alliance pour la promotion de l’éducation publique de langue anglaise au Québec APPELE-Québec est une grande alliance Québécoise dont la mission est de promouvoir la pérennité des commissions scolaires anglophones gouvernées par des commissions scolaires élues démocratiquement par l’ensemble de la communauté de langue anglaise. Notre alliance est composée de 16 organismes de soutien et de neuf groupes d’observateurs. Pour de plus amples renseignements, visitez www.appelequebec.org.

 

Pour plus d’information :

Jonathan Goldbloom
Avenue Strategic Communications
Tél. : 514 750-0337
Jonathan.Goldbloom@communicationsavenue.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s